Les fondateurs

Johannes Christian Michael et Sophie Marie Brentano.

Dans son testament du 1er mars 1974, Madame Sophie Brentano a institué cette fondation en mémoire de son mari, le Professeur Johannes Christian Michael Brentano. Né à Vienne le 27 juin 1888, Johannes C. M. Brentano fut étudiant du Professeur W. K. Röntgen (1er prix Nobel de physique en 1901) et du Professeur A. Sommerfeld à Munich où, en 1915 il obtint son doctorat avec la mention « summa cum laude ». Par la suite il devint l’assistant du Professeur Max von Laue (prix Nobel de physique en 1914) avec qui il se lia d’une amitié qui dura toute la vie. Pendant une certaine période il occupa le poste d’assistant professeur de physique, chimie et de botanique à l’École Polytechnique de Zurich où il fit la connaissance entre autres, du Professeur S. Piccard. Plus tard le Professeur J. C. M. Brentano fut nommé à l’université de Manchester où, fort apprécié, il travailla pendant de longues années avant d’être nommé à l’Université de Northwestern à Evanston, Illinois aux Etats-Unis.